Le thé

 

Feuilles de thé 

  • Plante solaire, le théier est associé à la fortune et au courage: brûler des feuilles de thé procure la richesse. 
  • Le thé peut en outre entrer dans la composition des charmes destinés aux vœux de prospérité ou écorce dans la confection d’amulettes procurant force et intrépidité. 
  • Outre-manche, répandre des feuilles devant une maison éloigne les mauvais esprits (Worcestershire), 

Préparer le thé 

  • Agiter une théière ou remuer le thé avant de le servir porte malheur; le faire dans le sens inverse des aiguilles d’une montre ou dans la tasse d’un autre entraîne une querelle. 
  • Verser l’eau dans la théière en oubliant d’y mettre le thé est signe de malchance. 
  • Faire un thé plus léger que d’habitude présage qu’un ami va se détourner de vous alors que, trop fort, il prédit une nouvelle amitié. 
  • Renverser une cuillère de thé pendant qu’onle prépare est un bon présage pour la maîtresse de maison, mais jeter des feuilles de thé porte malheur et entraîne la pauvreté. 

Divination 

  • Une feuille de thé qui flotte à la surface de la boisson annonce l’arrivée d’un visiteur (homme si la tige est dure, femme si elle est tendre, personne grande ou petite selon la taille de la feuille). On peut la poser sur le dos de la main gauche et frapper cette dernière de la main droite, en sachant que le nombre de coups nécessaires avant qu’elle tombe équivaut aux jours qui séparent de la visite. Certains procèdent de même pour savoir dans combien d’années ils se marieront; d’autres font l’opération avec deux brins de thé apparus à la surface d’une tasse: s’ils restent sur le dos de la main gauche ou adhèrent ensemble à l’autre main, on peut être assuré de la fidélité du bien-aimé alors qu’en cas contraire il faut redouter une infidélité. 
  • Tout comme le café sert à la divination, on peut « lire » l’avenir dans une tasse de thé; une fois vidée du breuvage, on la tourne trois fois dans la main gauche et en sens inverse d’une aiguille d’une montre: si le résidu de thé est sur un côté, c’est bon signe, mais si le fond est noir de feuilles, il faut s’attendre à quelques infortunes. Des feuilles qui forment un cœur annoncent une joie; deux cœurs promettent un mariage au consultant. 
  • L’apparition de bulles à la surface de la tasse présage des baisers ou de l’argent, notamment par héritage; certains remuent le thé pour obtenir des bulles qui indiquent la quantité d’argent qu’on recevra par héritage. 

Servir le thé 

  • Mettre le lait dans le thé avant le sucre place sous de mauvais auspices les relations sentimentales et suppriment toute chance de mariage pour les jeunes filles. 
  • L’homme qui met du sucre dans sa tasse avant d’y verser la boisson montre son désintérêt pour la sexualité. 
  • Celle qui, dans la maison d’une autre, verse le thé après l’hôtesse risque de tomber enceinte; si deux femmes se servent en même temps de l’infusion provenant de la même théière, une d’elles ou un membre de sa famille auront un enfant dans l’année et, si elles saisissent en même temps le pot, une des deux aura des jumeaux roux dans l’année. 
  • Selon une croyance britannique, un homme qui sert du thé à une femme lui fera un enfant et, dans le nord de l’Angleterre, une jeune fille ne pourra résister à celui qui lui versera plus d’une tasse. 
  • Les Russes prétendent qu’il ne faut pas rincer une tasse avant de resservir le thé, sinon le buveur n’amassera jamais d’argent et dépensera toutes ses économies (symbolisées par le résidu laissé au fond de la tasse). 

Boire le thé 

  • Outre-manche, les neuf dernières gouttes qui restent dans la théière passent pour guérir le mal de cœur. 
  • Il fut un temps où on prétendait qu’une tasse de thé soignait efficacement une morsure de vipère. 
  • En Chine, boire le thé directement par le bec de la théière prédisposer à avoir des enfants avec des bouches en forme de bec. 

Divers 

  • Faire tomber ou casser une théière attire les ennuis. 
  • Oublier de mettre son couvercle annonce l’arrivée d’un étranger ou d’un ami mais peut également être signe de malchance. 

Source: Le Livre des Superstitions – Mythes, Croyances et Légendes – Eloïse Mozzani, pp1706-1708 



Le balai

balai.gif

 

Ne penchez pas un balai contre un lit. Les mauvais esprits y jetteront un mauvais sort.

Balayer après le coucher du soleil chasse de la maison le bonheur, la paix familiale et l’argent; cela peut aussi entraîné le décès d’un membre de la famille.

En Bretagne notamment, ce geste domestique importune ou blesse les âmes qui se promènent. Si vous balayez votre perron après la tombée de la nuit, ceci amènera un étranger à vous visiter.

N’emportez jamais un balai quand vous déménagez. Achetez-en un nouveau.

Pour empêcher un invité indésirable de revenir, balayez la pièce dans laquelle il est resté juste après son départ.

Les âmes errantes étant plus nombreuses le jour de la Toussaint, on évitera de balayer ce jour la. Le Jour de l’an et le vendredi saint sont également interdit au risque d’attiré le malheur.

A l’inverse, balayer la maison le jour de la Saint-Jean avant le levé du soleil chasse les mouches, moucherons et moustiques toute l’année ; balayer a l’envers (en ramenant la poussière dans le foyer au lieu de la pousser dehors) le mardi gras éloigne les puces. Balayer a l’envers quelque soit le jour guérit également d’une migraine.

En Angleterre, acheté un balai au mois de mai fait fuit tous les amis.

En Hongrie, une fille qui jette les balayures en direction du soleil restera vieille fille.

Ne penchez pas un balai contre un lit. Les mauvais esprits y jetteront un mauvais sort.
Si vous balayez votre perron après la tombée de la nuit, ceci amènera un étranger à vous visiter.
N’emportez jamais un balai quand vous déménagez. Achetez-en un nouveau.
Pour empêcher un invité indésirable de revenir, balayez la pièce dans laquelle il est resté juste après son départ.
Balayer sous le lit d’un malade le condamne a mort.
En Ecosse, jeter un balai en direction de quelqu’un lui porte bonheur.
Aux Etats-Unis, taper un chien avec un balai rend paresseux.
Rêver qu’on balaye présage un changement positif. 

 



Noël

De nombreuses superstitions sont liées au temps de Noël. 

Elles expriment la peur du noir, qui engendre des événements terribles. 

En même temps, comme pour se rassurer, on accorde à Noël, des pouvoirs de chance. 

 

Les enfants sont bordés dans leur lit depuis des heures, même les plus curieux, ceux qui voulaient voir le Père Noël pour de vrai, se sont assoupis. Et c’est tant mieux car dehors rôdent des esprits bien étranges. 

Des croyances venant des fêtes païennes nous révèlent que la nuit de Noël est la nuit de tous les dangers comme de toutes les chances. 

Le Père Noël n’a qu’à bien se tenir car il n’est pas le seul à circuler dans le ciel, la nuit du 24 décembre. Ce soir là, sorcières et démons surgissent du néant. 

Les fantômes, par contre, redoutent cette date et préfèrent disparaître, mais par précaution, on laisse les portes ouvertes à minuit pour permettre aux mauvais esprits de s’en aller. 

Malheur à ceux qui se déplacent et de ce fait n’assistent pas à la messe. 


On raconte que plusieurs familles se sont égarées dans la nuit noire du 24 décembre et pourtant le cocher expérimenté connaissait bien la route. Le carrosse ainsi que tous les passagers ont été engloutis dans les marécages. Par la suite leurs fantômes rodaient chaque veille de Noël. 

Pour ceux qui assistent à la messe, il vaut mieux rester assis, car si on sort de l’église au moment de la consécration, on voit les morts faire procession dans le village.
En effet des choses très étranges arrivent pendant que sonne minuit : à ce moment les animaux parlent le langage des hommes, les abeilles s’agitent dans leur ruche, les arbres fruitiers se couvrent de fleurs, qui disparaissent aussitôt au 12e coup de minuit.

  

Trouvez un noisetier, il y pousse un rameau d’or. Si on parvient à le couper entres les 12 coups de minuit, la richesse est assurée à tout jamais. Mais il faut faire attention, car si on n’a pas le temps de scier la branche, on rejoint les morts. 


Durant cette période spéciale entres toutes, l’or est partout. Dans les cimetières par exemple. Si on creuse à minuit un trou, on trouvera une fortune en or. 

Les menhirs de Carnac en Bretagne se mettent à tourner 3 fois sur eux-mêmes avant d’aller se baigner dans l’océan. Un malin bien renseigné sur les trésors enfouis sous ces pierres attend que l’une de celles-ci se déplace pour descendre dans le trou. Étourdi par le scintillement des pièces d’or, s’il s’attarde trop, le menhir rafraîchi reprend sa place, écrasant l’homme et son trésor.  

Un enfant né le jour de Noël est voué à un avenir prometteur. Il sera sauvé de la noyade et de la pendaison. Il jouira toute sa vie de la chance et du bonheur. 



Le sel

Voilà l’origine: c’ ‘est la croyance que renverser une salière porte malheur qui donna naissance à son corollaire. Si vous avez le malheur de renverser une salière, vous devez impérativement jeter du sel par-dessus votre épaule gauche tout de suite après l’incident afin d’annuler le malheur. Par prolongement, les gens n’ont pas tardé à penser que jeter une pincée de sel par dessus son épaule portait chance. Dès le Moyen-Âge, le sel se retrouve entouré de croyances: il était sensé conjurer le mauvais sort : il fallait en mettre dans les coins de chaque pièce d’une maison. Aujourd’hui encore certain lui prête des pouvoirs mystérieux. Pour les danois, faire tomber du sel provoque la chance. En Espagne, du sel trouvé dans le lit conjugal indique un conflit. Pour connaître le sexe de votre futur enfant, mettez du sel sur votre poitrine. S’il fond, ce sera une fille, sinon ce sera un garçon. Si vous n’en avez plus, n’en demandez pas à votre voisin, cela porte malheur.Pourquoi donc ces superstitions autour du sel? Eh bien, parce qu’on considérait il y a longtemps le sel comme une substance qui conserve et on l’opposait aux actions maléfiques qui pourrissent tout.

En Espagne, du sel trouvé dans le lit conjugal indique un conflit.Pour connaître le sexe de votre futur enfant, mettez du sel sur votre poitrine. S’il fond, ce sera une fille, sinon ce sera un garçon.

Si vous n’en avez plus, n’en demandez pas à votre voisin, cela porte malheur. 



Les dents

dentssouris.gif 

Rêver que l’on perd ses dents est signe de mort, car la dent est symbole de vitalité, de sexualité et de procréation.

Si vous vous grincez des dents la nuit vous serez protégez des fantômes.

Ne jetez pas vos dents, gardez dans un écrin ou mettez les sous terre pour être préservé du malheur. Enterrés sous la maison, elles éloignent les mauvaises ondes.

Les anglais préférent les placer prés de leur lit avec du sel.

La tradition veut qu’un nourrisson qui fait ses dents de bonne heure ait rapidement un petit frère ou une petite soeur. Pour en connaître le nombre, compter ses dents avant l’âge d’un an.

Si un enfant né avec des dents était un signe de mauvais augure chez les Romains, il présage de grands bonheurs dans d’autres civilisations. 

 



Le pain

pain003.gif

Jeter 

 Jeter du pain fait pleurer la Vierge et porte malheur

Celui qui jette le pain va connaître la famine et la pauvreté 

À l’envers

 Poser le pain à l’envers fait pleurer la vierge

Poser le pain à l’envers fait souffrir les âmes au purgatoire 

 Poser le pain à l’envers provoque des naufrages

 Poser le pain à l’envers le rend immangeable

 La femme qui pose le pain sur le dos indique qu’elle travaille et gagne sa vie dans cette position 

 Le pain posé à l’envers est réservé au bourreau et l’attire chez soi 

 Le pain posé à lenvers provoque la colique des enfants qui le mangent 

Signe de croix

Si on ne fait pas un signe de croix sur la croûte des filles, on sera puni

Le signe de croix permet au pain de se conserver plus longtemps

Quand on fait un signe de croix sur le pain, le diable se réfugie dans les quignons qu’il ne faut pas donner aux invités 

Divers

 Celui qui coupe des tranches d’épaisseurs inégales vient de mentir 

 Couper le pain blesse le Christ (il faut le rompre) 

Dans les pays

En Angleterre, des pains unis dans un four annoncent un mariage.Aux Pays-de-Galles, des trous dans la mie présagent une naissance.En Ecosse, il est interdit de chanter pendant sa cuisson.

Aux Etats-Unis, s’il n’y a plus de pain, le beau temps arrive.

Au Portugal, un morceau de pain avec le symbole d’un saint favorise la chance.

Au Maroc, il évite le bégaiement.

Si on laisse, par mégarde, tomber du PAIN à terre, se bien garder de l’y laisser. Il faut le relever immédiatement car autrement, on pourrait s’en repentir durement



Le couteau

En France, il ne faut jamais croiser deux couteaux ou un couteau et une fourchette sur une table; le malheur rentrerait dans la maison. En revanche il est bon de les croiser sur une fenêtre, à l’extérieur de la maison, afin qu’elle soit protégée des mauvais esprits.

Si vous souffrez de maux d’estomac, placez deux couteaux en croix sur votre ventre afin que la maladie s’éloigne.

Un couteau au tranchant exposé porte malheur, sauf en Bretagne où il annonce une union.

Vous ne devez jamais offrir ou accepter de recevoir en cadeau des couteaux. L’amitié sera brisée, à moins que vous donniez une pièce de monnaie en échange.

Faire tomber un couteau annonce une visite dans la journée.

En Angleterre, pour savoir si on aura de la visite, on prend un couteau sur la base duquel on pose le majeur et l’index. En remontant vers la pointe on fait d’abord passer le majeur sur l’index (il vient), puis on replace l’index à côté du majeur (il ne vient pas), et ainsi de suite jusqu’à la pointe.

Si vous souhaitez dormir tranquille, placez un couteau sous votre matelas. Ainsi vous n’aurez plus de cauchemars. 

 



Le trèfle a quatres feuilles

 Le trèfle a quatres feuilles dans Superstitions 0002027E  

Le trèfle lié à l’Irlande et à son saint patron saint Patrick symbolise la conscience de ce peuple.

Il est aussi synonyme de chance et d’argent.

La rareté du trèfle à quatre feuilles a fait sa renommée et créé son sens. Pourtant, c’est sur les tombes que l’on portait du trèfles, sans doute afin de dynamiser l’âme du défunt.

Pour le Grec Sophocle, cette plante renfermait un venin terrible alors que, pour le Romain Pline, elle devenait l’antidote à la morsure de serpent.

Si les feuilles du trèfles s’élèvent, l’orage grondera bientôt.

La magie s’en servait pour créer des filtres d’amour.

Si vous trouvez un trèfle à quatre feuilles et le glissez dans la poche de l’être convoité, il ne pourra vous résister.

En Angleterre , le trèfle à cinq feuilles vous permettra de gagner gros à la loterie; mais aux Etats-Unis, il vous portera malheur.

Si vous glissez un trèfle sous votre lit ou votre oreiller, aucun fantôme ne viendra jamais troubler votre sommeil. 

 



Le chat noir

chat01.gif 

En Egypte, le chat et la divinité Bastet, la chatte, sont des figures positives. Les cendres d’un chat incinéré après sa mort chassaient les mauvais esprits. Les enfants portaient une représentation de l’animal en médaillon autour du cou pour éviter tout danger. En Occident, le chat évoquait à la fois l’hypocrisie et la sournoiserie.

Le chat noir était réputé pour être le compagnon des sorcières et du diable.

Croiser un chat en Perse, dans le monde arabe ou en France annonçait un grand malheur.

En Turquie, il présageait une dispute.

Les Américains n’aiment pas voir un chat le matin, signe d’une mauvaise journée.

en Chine, il préservait des mauvais esprits;

au Cambodge, sa venue signifiait le retour de la pluie après la sécheresse.

Les Africains estiment qu’il est le seul animal refusant une alliance avec le mal.

En Angleterre, avoir un chat en motifs imprimés sur ses vêtements favoriserait la chance.

Les Bretons font très attention à l’attitude de leur chat, car annonçant un grand nombre d’événements.

Si le chat se met à jouer, c’est que son maître va revenir, s’il se nettoie le museau cela annonce l’approche d’une tempête ou d’un coup de vent, lorsqu’il tourne le dos au feu c’est qu’un naufrage se produit et si il se brûle le poil, c’est qu’il y a des noyés lors de ce naufrage.

Par contre son ronronnement annonce la fin du mauvais temps.

Le chat, est surtout lorsqu’il est noir, est apparenté au diable et les sorciers en prennent très souvent l’apparence.

De ce fait, en Provence lorsque l’on donne du pain béni à un chat, celui-ci devient très souvent enragé.

Au Pyrénées On dit que les chats ont tous un cheveu du diable dans la queue (Morvan) et aussi que si on ne voit pas leurs cornes, c’est qu’ils les ont vendues pour avoir du poisson.

A Paris, Abondonne tout espoir de se marier dans l’année, une jeune fille qui marche sur la queue d’un chat.

Il est aussi de très mauvais présage de rencontrer un chat, le matin, lorsque l’on part en voyage.

En Egypte, tous les habitants de la maison se rasent les sourcils lorsque le chat meurt. 



Le nombre 13

panneau13.jpg

Origine de la superstition sur le nombre 13 :

Les nombreuses incidences du nombre 13 dans divers domaines temporels, religieux, historiques ou mathématiques semblent expliquer le caractère mystérieux et les superstitions entourant ce nombre:

Dans les religions chrétiennes, le chiffre 13 est un symbole à la suite d’une interprétation de la Sainte Cène où Jésus avait réuni les douze Apôtres autour de lui, la treizième personne, Judas, étant le traître qui conduira Jésus à la mort par crucifixion, le chiffre 13 fut associé aux malheurs et aux souffrances de Jésus.

 La phobie du numéro 13 pourrait provenir de l’Antiquité. Au IVe siècle av. J.-C., Philippe II de Macédoine, eut l’idée d’ajouter sa statue à celle des 12 Dieux. Malheureusement pour lui, il fut assassiné peu de temps après. 

Mem, la treizième lettre de l’alphabet hébreu, s’apparenterait à la mort.

 Il en va de même du tarot, où le treizième arcane représente un squelette en train de faucher. 

Les calendriers mayas et aztèques comportaient vingt mois à treize jours ces sociétés ont disparues des suites de l’invasion Espagnole du 16e siècle.

Le treize suit le chiffre douze, nombre symbolisant accomplissement et cycle achevé et très symbolique dans la mythologie chrétienne ou il est un nombre « saint ». Il y a 12 mois dans l’année, 12 heures le jour et 12 la nuit; il y a 12 signes du zodiaque, 12 dieux dans l’Olympe, 12 travaux d’Hercule, 12 tribus d’Israël et 12 apôtres de Jésus. Le nombre est divisible par 2, 3, 4, ou 6 alors que 13 n’est divisible que par 1 ou par lui-même seulement. Treize est plutôt source de déséquilibre et tombe dans une portion opposée du divin, et marque une évolution fatale vers la mort, vers l’achèvement d’une puissance et d’un accomplissement.

 Vendredi 13 L’origine de la superstition pourrait venir d’une légende nordique. Vendredi était le nom de Frigga, la déesse de l’amour et de la fertilité. Lorsque les tribus nordiques et germaniques se convertissent au Christianisme, Frigga est bannie, envoyée au sommet d’une montagne et considérée comme une sorcière. Depuis, chaque vendredi, la déesse pleine de rancune convoquerait onze sorcières et le diable (ils sont donc treize!) pour comploter de mauvais tours à jouer au cours de la semaine suivante. Reste que, dans l’Antiquité, le vendredi était un jour consacré à la déesse de l’amour, qu’elle s’appelle Aphrodite, Vénus ou Frigga. Ce jour était donc considéré comme le plus gai de la semaine. Par ailleurs, aujourd’hui encore, le vendredi semble être un jour de chance pour certains peuples et communautés religieuses. 

De plus le chiffre de satan étant souvent representé par le chiffre 6 (666…) et le chiffre de Dieu representé par le chiffre 7 (7 jours de création, les 7 couleurs de l’arc en ciel, les 7 péchés capitaux, les 7 vertus, etc.), il suffit de faire une addition… 7 + 6 = 13 !!! alors que penser ? Selon certains biblistes, ce serait aussi un vendredi qu’Eve et Adam auraient croqué dans la pomme interdite. 

  -Dans le tarot, la lame 13 n’a pas de nom. Certains y voient la mort, d’autres la renaissance.-Etre 13 à table annonce la disparition de l’un des convives présents.

-Pour les chrétiens, il est le chiffre porte-malheur par excellence, en raison du repas de la Cène, où se trouvaient Jésus et ses douze apôtres (donc 13 personnes), qui précéda la trahison de Judas, sa mort et surtout celle du Christ (moins de 24h après).

-Aux Etats-Unis vous n’aurez jamais la chambre d’hôtel n°13, elle n’existe pas. De même vous ne dormirez jamais au 13ème étage et vous ne vous installerez jamais à bord d’un avion dans siège portant ce chiffre.

-Dans la tradition hébraïque, le 13 est associé à la métamorphose, symbole de chance. Ainsi, il est souvent considéré comme un porte-bonheur.

-Il n’est pas défavorable de naître un 13 : les Anglais disent même que le natif de ce jour réussira ce qu’il entreprendra un 13. 

 source wikipedia



sodail couture |
pecheur33 |
porcelina |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Chiara
| Les apprentis comédiens
| mes ouvrages