Une nuit bien mouvementée!!!

bouchedegout.gif

 

Je sais d’avance que de nombreuses personnes resteront sceptiques après avoir lu ceci. Cependant, gardez l’esprit ouvert car ce que vous allez lire ce sont, non seulement des histoires vraies mais elles pourraient se passer n’importe où, n’importe quand… Et cela tout près de chez vous, peut-être même dans votre maison. 

Par où devrai-je alors commencer ? Peut-être par le commencement, ce qui est toujours mieux vous me direz… 

 Il y a quelques années, environ 4 ans, il se trouve que j’étais une petite fille comme les autres, avec des amis avec lesquels je m’amusais et m’engueulais sans arrêt.   

Pourtant, un jour, je fît la rencontre d’un jeune garçon qui m’a semblé différent presque au premier regard. Vous êtes surement en train de penser : et ils tombèrent amoureux. Et bien non ! Notre amitié fut si intense que nous étions capables de sentir quand l’autre allait mal sans même être à ses cotés. D’un simple regard, nous pouvions avec la plus longue conversation. Mais surtout, nous savions que nous pouvions compter sur l’autre et lui faire entièrement confiance. Une amitié magique… 

Un jour, lors d’une soirée entre amis, nous étions partis regarder un film chez une fille. Quoi de plus banal ? 

Après le film, on commença alors à essayé de nous faire peur, profitant que le store soit fermé pour que l’ambiance ne soit plus que présente. C’est alors que chacun dît ce qu’il pensait des esprits, fantômes et tout ce qui va avec… 

Ce jeune garçon nous avoua alors qu’il était très réceptif et que dans sa plus tendre enfance il avait eu quelques soucis avec cela. Au point même d’avoir vu quelques psychologues sans succès (ce qui m’a été confirmé plus tard par sa mère). Il était capable d’apercevoir des ombres, d’entendre des sons que nous autres ne sommes pas en mesure de voir. Il ne cherchait pas à « les voir » mais c’était elles qui venaient à lui en quelques sortes.  Après cette découverte, la fille eût peur et ouvrît la lumière, la porte de la chambre et partît dans la cuisine. Je me retrouvai donc seule avec lui et la plus jeune d’entre nous. 

Nous étions tout les trois assis dans le lit en face de la télé éteinte. Au dessus de nous se trouvait le lit supérieur de la mezzanine. Nous attendions sans dire un mot… 

Ce silence me paru pesant. Je regardai alors ce garçon qui venait de nous dévoiler son secret et je me rendît compte qu’il était ailleurs. Plus précisément, qu’il fixait son regard intensément et se concentrait de façon étrange sur la télé. 

Dans ma tête de jeune fille un peu trop curieuse, j’ai essayé de faire de même (sans vraiment savoir pourquoi) et j’essayé en même temps de jeter mon regard sur ses lèvres qui bougeaient timidement. J’essayais de comprendre ce qu’il faisait sans me rendre compte que j’étais comme lui, ailleurs… 

C’est alors que, sur cette télé que je fixais depuis quelques instants je vis quelque chose de « pas normal ». Au départ, je me suis dit que c’était mon imagination car en effet, comment était-ce possible que les planches en bois du lit supérieur se baissent de cette façon ? On aurait di que quelqu’un de vraiment très lourd venait de se poser sur ce dernier et de se relever aussi tôt. 

Cette image a duré quelques secondes, je pense. Je peux dire que, je n’étais tellement pas sure d’avoir vu ce que j’avais vu, que je le dis a personne ce jour la. 

Le lendemain, on retrouva tous chez moi. Les conversations de la veille hantaient encore nos esprits et cela reprit donc le dessus. On recommença à en parler quand tout à coup, le jeune garçon nous dit qu’il avait essayé d’appeler « je ne dirais pas son nom » et qu’il ne savait pas si ce qu’il avait vu s’était lui, mais que quelque chose avait bougé au dessus de nous. Il nous dit alors, pendant combien de temps et l’endroit exact (à gauche) où il l’avait vu. 

Je ne sais pas si vous vous imaginez à quel point je me sentais mal à ce moment précis. Je commençai alors à trembler et j’ai même eu les larmes aux yeux tellement je me sentais mal. J’ai donc profité de la situation pour confirmé la situation et dire que moi aussi je lavai vu. 

La conversation prît donc un autre ton à ce moment la. La jeune fille qui habitait dans cette maison avait perdu son père quelques années auparavant et commença à avoir très peur. Nous nous sommes alors promis de jamais plus en parler devant elle. 

Vous me diriez : « En voila une jolie histoire. » Mais sachez que cette histoire, je l’ai vécue et je ressens encore les mêmes frissons lorsque j’en parle. Je ne vous oblige pas à croire ce que je dis mais simplement, je vous demande d’y réfléchir… 

Je me demande encore aujourd’hui ce que c’était. L’appel lancé par ce garçon ? Le père de la jeune fille ? Ou simplement mon imagination ? 

Depuis ce jour, j’avoue que je fais beaucoup plus attention aux simples choses de la vie. Je suis devenue beaucoup plus observatrice au point même d’en devenir peut-être excessive. Je remarque absolument tout, allant du changement de la place des objets aux petits bruits de fond. Je me pose toujours des questions sur tout… 

Mais peut-être que vous pourriez m’aider à trouver les réponses… Par exemple : 

-          Comment est-ce possible que, alors qu’elle n’est pas branchée, ma webcam s’allume sur mon écran d’ordinateur toute seule ? 

-          Comment, alors que je l’ai fermée après que mon chien soit rentré de son petit tour dans le jardin, la porte que j’avais fermé avec tant de mal pour ne pas réveillé mes parents (et oui… c’était le soir) se retrouve ouverte 10 minutes plus tard ? 

Et je pense que je vais m’arrêter le pour les exemples… 

Si jamais vous avez les réponses à ces questions, j’aimerais en avoir une petite idée… 

Je suis peut-être une fille qui se pose trop de questions, mais je pense que beaucoup de personnes ne s’en posent pas assez. 

Essayez donc d’y réfléchir.

DRAELL



5 commentaires

  1. peurnoire 26 juin

    Tes albums photos sont phénoménaux ! Et pour le moment j’ai vue que ça ! Je reviendrai… Merci d’aller visiter le site de mon frangin qui débute : http://jeansol.unblog.fr/
    A +

    Dernière publication sur Lectures noires : De retour, enfin ! Tout ça parce qu'aucun ne valait la peine d'être cité...

  2. kevin 6 août

    salut draell j ai pe etre les reponses que tu cherche je suis comme ton cop1 je pe les sentires et lé fair venir je suis medium malheureusement depuis tt petit si tu ve parlé ya pas de probleme a+

  3. draell 24 août

    Ah oui en effet ^^… Merci willow, de m’avoir prévenue. Puis pour Kevin (quelle idée de s’appeller comme ça :/ enfin bref, je me comprend…), je veux bien t’en parler mais je sais pas comment te joindre mdr…
    Pourquoi malheureusement, par exemple?
    Willow, je te fais de gros bibi et j’espere que tu vas bien depuis le temps qu’on s’est pas vu ^^…
    BizouxXx

  4. alexkid 23 septembre

    si c pa des conneries ya moyen de faire kelke chose…

  5. Academic Essays 10 août

    I like the story, everything here is really interesting. I enjoyed reading your post.

Laisser un commentaire

sodail couture |
pecheur33 |
porcelina |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Chiara
| Les apprentis comédiens
| mes ouvrages