Tueuses en séries : « les femmes aussi »

Ça commence jeune !

Mary Flora : jeune anglaise de 11 ans qui avoue (« j’aime faire mal aux gens ») deux crimes en 1968. les victimes avaient 3 et 4 ans. On la suspect de nombreux autres assassinats.

Christine Falling : née en 1963, sous une mauvaise étoile, d’un père de 65 ans et d’une mère de 16 ans. Elle, vit dans la pauvreté ; elle est obèse, retardée mentalement et victime de crises d’épilepsie. L’échec d’un mariage, la précipite dans un état hypocondriaque. Pour gagner de l’argent, elle devient baby-sitter et tue six enfants confiés a ses soins. »J’avais vu comment ça faisait à la télévision », se contentent-t-elle d’expliquer lors de son procès.

Belle Gunness : Une veuve noire du début du siècle qui recrute ses maris par petite annonces. Ses victimes son invariablement droguées, puis étranglées, avant d’être démembrées, et les restent fournissent la nourriture de ses cochons. A la suite de l’incendie de sa maison, en avril 1908, on découvre les corps enterrés de ses trois enfants, ainsi que ce que l’on suppose être son corps. Elle aurait tué entre 13 et 28 hommes.

Marybeth Tinning : De 1972 à 1985, Marybeth Tinning semble frappée par le malheur, puisqu’elle perd ses neufs enfants en bas âge. Elles les a tous tués, sans que son mari ne se doute de quoi que ce soit.



Laisser un commentaire

sodail couture |
pecheur33 |
porcelina |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Chiara
| Les apprentis comédiens
| mes ouvrages