Serial Killers – Les Vrais Hannibal Lecters

Serial Killers - Les Vrais Hannibal Lecters dans Tueurs en séries serialkillers003

 

Image de prévisualisation YouTube

Maxime chattam – La trilogie du Mal

L’Ame du mal

 

lamedumal2.jpg

 

Résumé

Portland, Oregon, de nos jours. Juliette, une jeune étudiante en psychologie, est kidnappée par un tueur en série qui a pris la fâcheuse habitude de couper les mains de ses victimes, toutes des femmes, et de leur tracer un mystérieux signe cabalistique à l’acide sur le front. Au moment où le tueur s’apprête à exécuter Juliette, il est abattu in extremis par l’inspecteur Joshua Brolin, un jeune profileur de la police de Portland. Juliette et Brolin restent en contact… et sont horrifiés quand, un an plus tard, un nouveau cadavre est découvert portant exactement les mêmes mutilations. Le fantôme de Lealand Beaumont, le bourreau de Portland, s’est-il remis à l’œuvre ? S’agi-t-il d’un « copycat », ces copieurs de tueurs, rares mais extrêmement dangereux puisqu’ils s’évertuent à dépasser leur « maître » dans l’horreur ? Brolin et Juliette ne sont qu’au début de leurs effroyables surprises… Passionnant de la première à la dernière phrase, ce thriller écrit par un tout jeune libraire est un modèle de maîtrise, de suspense et de plongée dans l’horreur. Les études de criminologie de l’auteur lui ont visiblement servi à atteindre un degré de vraisemblance tout à fait remarquable. Pas moins de 75 chapitres s’enchaînent à un rythme effréné sans laisser le moindre répit au lecteur : entre autopsies, rapports de police scientifique et de médecine légale, on visite des lieux et surtout des dérangements psychologiques absolument terrifiants jusqu’à un dénouement plus terrible encore et réellement surprenant. L’épaisseur donnée par Maxime Chattam à chacun de ses personnages est à la hauteur de ce livre ambitieux. Une grande, grande réussite dans l’univers pourtant élimé des histoires de serial killers. -Bruno Ménard

 

In Tenebris

 

intenebris2.jpg

 

 

Résumé

Des dizaines et des dizaines de personnes ont disparu à New York dans des circonstances étranges. La moitié d’entre elles n’a pas été retrouvée. Julia, elle, l’a été. Elle est découverte vivante, scalpée dans un parc. Jeune détective à Brooklyn, Annabel O’Donnel prend l’enquête en main, aidée par Joshua Brolin, spécialiste des tueurs en série. In tenebris : un suspense sans cesse alimenté, un impact visuel terrifiant, un dénouement inattendu… Voilà un thriller qu’on ne peut pas lâcher, et qui changera à jamais votre vision de la nuit… Le premier ouvrage de Maxime Chattam, L’âme du mal, a obtenu le Prix Sang d’encre 2002 du meilleur roman policier.

 

Maléfices

 

maleficesd.jpg

 

Résumé

Une ombre inquiétante rôde dans les forêts de l’Oregon. C’est d’abord un employé de l’environnement qui est retrouvé mort, le visage horrifié. Aucune trace du criminel… Dans le même temps, des femmes disparaissent en pleine nuit, pendant le sommeil de leur époux. Pas de trace d’effraction dans les maisons… Et puis se répand une épidémie singulière : les foyers de Portland sont envahis par des araignées aux piqûres mortelles. Les victimes s’accumulent et la psychose s’intensifie. Et s’il n’y avait qu’une seule personne derrière tout cela ? Un être pas comme les autres. On commence à murmurer le pire : et s’il n’était pas humain ? Joshua Brolin et Annabel O’Donnel vont mener l’enquête, entrer dans la toile et faire face à l’impensable. Une nouvelle génération de tueur.

Sérial killers partie 1

Sérial killers partie 2

Sérial killers partie 3

Sérial killers partie 4

Sérial killers partie 5

Tueurs en série/Serial Killer (liste)

Entretien avec un vampire : James Riva

Les authentique cas de vampirisme sont extrêmement rares dans les archives criminelles. En 1980? JAMES P.RIVA est âgé de 24 ans lorsqu’il tue sa grand-mère, une handicapée en fauteuil roulant, de deux balles en or. Ensuite il boit le sang de sa victime et cherche à effacer les traces de son crime en brûlant le corps et la maison qu’elle habite. C’est un adolescent avec des troubles mentaux dont l’obsession pour le sang date de sa plus tendre enfance. Il est persuadé que sa grand mère est un vampire qui s’approprie son sang quand il dort. Des l’âge de dix ans, Riva commence à cuisiner d’étrange plats sur une plaque électrique de sa chambre. Il fait cuire du ketchup et des parties d’animaux qui sont mélangés avec de l’huile, des entrailles, du poisson cru et des oiseaux entiers. Il reste éveillé toutes les nuits, pour dormir pendant la journée et il en profite pour arpenter les rues de Marshfield, Massachusetts, des que la nuit tombe. Les dents du jeunes sont tachées et pigmentées à cause du sang qu’il boit régulièrement. A un moment donné, il pense qu’un extraterrestre a implanté un transmetteur dans son corps et que cet implant lui donne des ordres. Pour lutter contre cette influence extérieure, il se fabrique un chapeau en carton de forme conique parce qu’il croit que « la pyramide va guérir son cerveau ».

extrait de « serial killers, Enquête sur les tueurs en série » de Stéphane Bourgoin.elfetlalune.gif

Ted Bundy

Ted Bundy, dit « le tueur de femmes », est le plus célèbre des tueurs en série américains. Beau, intelligent, ambitieux, il fit des études d’avocat et travailla notamment pour le ministère de la justice et à la radio.Theodore Bundy est né le 24 novembre 1946 à Burlington dans le Vermont aux États-Unis. Il a violé et assassiné « officiellement » 32 jeunes femmes dans tout le pays, trouvées dans des campus, à l’université ou bien prises en auto-stop. Ses victimes sont toutes de jolies jeunes femmes, la plupart étudiantes, se laissant séduire ou se faisant surprendre par le meurtrier. Bundy est soupçonné d’avoir tué non moins d’une centaine de femmes en tout. Arrêté, il s’évada à deux reprises de prison, dont une fois de façon spectaculaire du pénitencier de Garfield dans le Colorado, le 30 décembre 1977. Le 10 janvier 1978, Ted Bundy fut placé sur la liste des dix criminels les plus recherchés par le FBI. Le 15 janvier 1978, il fut arrêté – cette fois définitivement – puis, après avoir assuré sa défense lui-même (grâce à ses études de droit), fut reconnu coupable de plusieurs meurtres et viols, grâce notamment au témoignage de Carol Da Ronch, une des rares rescapées de ses attaques, et surtout aux empreintes de dents qu’il avait laissées sur le corps d’une de ses dernières victimes tuée lors d’un véritable carnage dans la maison d’une association d’élèves du campus de Tallahassee en Floride, les Chi Omega. Il fut exécuté sur la chaise électrique le 24 janvier 1989 au pénitencier de Starke en Floride, après avoir vainement tenté de marchander avec la justice d’ultimes reports de son exécution en échange, dans un premier temps, de sa collaboration dans la recherche d’un autre serial killler sévissant à Seattle, le « Green River Killer » (arrêté depuis : voir Gary Ridgway, 48 victimes au moins) et, pour finir, de la révélation de lieux où il avait abandonné le corps d’autres de ses victimes. Le cas de Ted Bundy fut un véritable choc pour l’Amérique, qui jusque là considérait les tueurs en série comme des fous vivant exclus du monde : or Ted Bundy était exactement le contraire, un homme qui avait tout pour réussir et dont personne ne se doutait qu’il eût pu être un monstre.

 

 

http://www.dailymotion.com/video/x3zanh

 

 

http://www.dailymotion.com/video/x3zajl

12

sodail couture |
pecheur33 |
porcelina |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Chiara
| Les apprentis comédiens
| mes ouvrages